Photos prises à l'hôpital de Delhi le 28 avril 1998

 

 

 

 

Mrs Palzom

 

Kunsang

 

 

 Karma et le Dalaï-Lama

 

Photo prise à travers la vitre qui sépare
deux lits de grévistes sous perfusion,
on y voit le Dalaï-Lama
poser la main sur l'épaule de Karma,
le plus jeune des jeûneurs tibétains (24 ans)
après ses 50 jours de grève,
dans un geste de soutien et de réconfort.

Mais la relation s'inverse :
sans doute à cause du premier plan marqué
d'un symbolique FREE,
Karma apparaît étrangement fort,
comme si c'était lui qui soutenait maintenant
le chef spirituel de sa communauté,
titubant, déstabilisé, sans réponse...

ou restant dans l'ombre
pour laisser son peuple assumer son destin.

 

Le dalaï lama, qui a rendu visite à Ngodup
quelques heures avant qu'il ne meure,
a reconnu être "troublé".
"J'ai fait tout ce qu'il était possible de faire
pendant 20 ans pour obtenir
l'autonomie des Tibétains et j'ai échoué",
a-t-il dit.
"Je n'ai aucune autre solution à offrir". (AFP29-04-98)

 

 

 

Il est peut-être encore plus grand l'Homme qui sait reconnaitre ses limites...

 

 

la premiere equipe degrevistes de la faim tibetains
la deuxieme equipe de grévistes de la faim tibétains

manifestations de Delhi avril-mai 98
Dharamsala 28 mars 1998
Dharamsala traditionnel
hunger strike unto death : le camp

le communiqué du TYC sur la fin de la greve en Francais :

Appel de Gaynor O'Flyn pour diffuser son documentaire sur l'hunger strike,
sa chronologie des événements de la grève au jour le jour (en anglais)

bienvenue en Bretagne : soutien au Tibet et mai 68

© photos : melanie portet-le doze / site : mhledoze mai 98